Jus d'ail : le remède contre la perte des cheveux

Avec les oignons, les poireaux et les échalotes, l’ail est une espèce de la famille des Alliacées. L’ail (Allium Sativum L.) a été utilisé tout au long de l’histoire à des fins culinaires et médicinales. L’ail est l’une des plantes médicinales les plus anciennes.

Les remèdes à l’ail sont utilisés en Inde depuis environ 5000 ans, en médecine chinoise il y a 3000 ans et dès 1550 avant notre ère, les Égyptiens ont donné de l’ail aux équipes de construction des pyramides pour leur donner plus de vigueur. Il a acquis une réputation dans le folklore de nombreuses cultures au cours des siècles comme un formidable agent médicinal prophylactique et thérapeutique.

Voyons ensemble quels sont les bienfaits de l’ail qui justifient l’extraction de son jus pour lutter contre la chute de cheveux.

Les propriétés de l’ail

L’ail est un ingrédient traditionnellement utilisé dans la cuisine car il ajoute une saveur nettement forte au plat. Non seulement cela, il est connu pour avoir des propriétés médicinales qui aident à guérir diverses maladies.

Les bienfaits de l’ail pour la santé sont réels et son utilisation comme complément alimentaire est recommandée dans de nombreux pays. L’ail est recommandé pour le rhume, ainsi que pour stimuler le système immunitaire, combattre le cancer, les maladies coronariennes, les troubles inflammatoires, la dégénérescence neurologique et le vieillissement.

L’administration d’ail s’est avérée impliquée dans la lutte contre les effets cancérigènes de l’acrylamide, un sous-produit formé au cours des processus de cuisson normaux. L’influence de l’ail (et de l’oignon) comme inhibiteur sur la formation d’amines aromatiques hétérocycliques, qui sont des produits cancérigènes formés lors de la cuisson et du brunissement de la viande, a également été démontré. Les scientifiques pensent depuis longtemps que l’ingrédient actif de l’ail est une substance appelée allicine, qui donne à l’ail son odeur et sa saveur, et est souvent décrite comme un antioxydant.

Cet ingrédient étonnant est plus qu’un simple agent aromatisant et un médicament. Il est connu pour être un excellent ingrédient de soin capillaire.

Pour tous ceux qui souffrent de perte de cheveux, l’ail est la solution. La perte de cheveux est essentiellement contre nature. C’est le signe d’une carence ou d’un déséquilibre dans le corps. Qu’est-ce que l’ail a, qui en fait un excellent ingrédient naturel pour la croissance des cheveux?

Les bienfaits de l’ail contre la perte de cheveux

Selon une étude réalisée en Inde, le soufre et le sélénium contenus dans l’ail peuvent aider à fortifier la structure de la tige du cheveu. Fondamentalement, cela aide non seulement à repousser les cheveux, mais renforce également les cheveux existants.

L’ail a des propriétés antimicrobiennes qui aident à tuer les germes et les bactéries, qui sont responsables de l’endommagement du cuir chevelu, inhibant davantage la croissance des cheveux.
L’ail cru est connu pour être riche en vitamine C, ce qui est excellent pour favoriser la santé des cheveux. Il stimule également la production de collagène qui aide à stimuler la croissance des cheveux.
La présence de sélénium dans l’ail aide à stimuler la circulation sanguine pour une alimentation maximale du cuir chevelu.

L’ail aide également à nettoyer les follicules pileux, les renforce et empêche le colmatage, ralentit davantage la perte de cheveux. L’ail aide à traiter les problèmes comme les pellicules.

Comment utiliser l’ail pour la croissance des cheveux?

Voici quelques façons d’utiliser l’ail pour la croissance des cheveux.

  • Le jus d’ail et de noix de coco pour lutter contre la chute des cheveux : Mélanger l’ail haché avec de l’huile de noix de coco légèrement chaude. Massez le mélange sur le cuir chevelu et les cheveux et laissez-le pendant environ 30 minutes avant de le laver.
  • Le mélange d’ail et de miel pour la croissance des cheveux : Ajouter l’ail haché et le miel dans un bol et bien mélanger. Appliquez cette pâte sur vos cheveux et votre cuir chevelu et laissez-la pendant environ 30 minutes ou plus. Bien rincer à l’eau courante.
  • Huile d’ail ou huile infusée à l’ail : Nous ne parlons pas ici d’huile essentielle d’ail, mais l’huile infusée à l’ail qui est complètement différente et beaucoup plus efficace que l’huile essentielle. Vous pouvez ajouter de l’ail dans l’une des huiles comme l’huile d’olive et de noix de coco et laisser reposer toute la nuit, et appliquer le jour suivant. Vous pouvez également faire de l’huile d’ail à la maison.
  • Ail et gingembre pour la croissance des cheveux : Écraser l’ail et le gingembre et les mélanger en une pâte. Maintenant, chauffez la pâte dans de l’huile. Une fois que la pulpe commence à brunir, éteignez le feu. Une fois l’huile refroidie, jetez la pulpe. Prenez l’huile restante et massez-la sur votre cuir chevelu pendant 15 minutes. Ensuite, couvrez l’ensemble de vos cheveux d’huile et asseyez-vous pendant environ 30 minutes avant de les laver.

NB : Utiliser uniquement de l’ail peut être irritant pour la peau car il est très puissant. Par conséquent, il est impératif d’y ajouter quelque chose pour réduire les risques d’irritation cutanée. Aussi, n’utilisez pas d’huiles essentielles d’ail directement sur la peau où l’effet inverse pourrait se produire…

Comment préparer le jus d’ail?

Prenez trois bulbes d’ail et hachez-les finement. Ensuite, broyez-le en une pâte et filtrez le jus. Conservez le jus dans un récipient hermétique et utilisez-le si nécessaire.

Avant d’appliquer du jus d’ail

Si votre cuir chevelu a des plaies ouvertes, il est suggéré de ne pas utiliser le jus d’ail car les acides peuvent aggraver la plaie. Pour les cheveux secs, rincez les cheveux une demi-heure avec de l’eau de rose. L’eau de rose ajoute une crème hydratante naturelle au cuir chevelu, réduisant les chances que les cheveux deviennent crépus après l’application de jus d’ail sur le cuir chevelu.

Après application de jus d’ail

Après application de jus d’ail pour la repousse des cheveux, laissez le jus s’infiltrer dans le cuir chevelu pendant une demi-heure.
Après la période de temps, peignez doucement les cheveux et rincez-les avec de l’eau tiède. Utilisez un shampooing doux fait maison pour éliminer l’odeur âcre des cheveux. Après 15 minutes, appliquez un conditionneur hydratant fait maison sur la pointe des cheveux et rincez à l’eau froide.

À quelle fréquence utiliser le jus d’ail pour la perte de cheveux?

Utilisez ce jus deux fois par semaine. Après un mois d’utilisation de ce remède, vous remarquerez une différence dans la croissance des cheveux.

Comment le jus d’ail aide-t-il à la croissance des cheveux?

L’ail contient un composé appelé l’allicine comme nous l’avons souligné plus haut. Ce composé aide à augmenter la circulation de l’hémoglobine dans le cuir chevelu favorisant la croissance des cheveux. L’ail contient également une grande quantité de cuivre, ce qui rend les nouveaux cheveux plus épais et plus sains.

Comment obtenir l’ail idéal ?

L’ail cultivé à la maison se conserve généralement de 4 à 8 mois à température ambiante, ce qui le rend idéal pour une utilisation d’urgence. L’ail est assez facile à cultiver. L’ail peut être cultivé toute l’année dans des climats doux.

Dans les climats froids, vous devriez commencer à faire pousser de l’ail à l’automne. Pour faire pousser de l’ail, placez des gousses séparées, côté supérieur vers le haut, à une distance de 2 cm dans le sol, à tout moment après septembre. Cela permet à l’ail de germer et de se développer pendant un certain temps avant que les températures froides de l’hiver ne l’obligent à freiner sa croissance et son repos.

Pendant la période de repos, il établit son système racinaire. Lorsque le temps chaud vient, il explose avec la croissance au printemps. Le temps chaud oblige alors l’ail à mûrir. C’est le moment de récolter votre ail. Retirez les gousses du sol et conservez-les dans un endroit frais et sec.

Le vrai secret pour savoir quand récolter l’ail est de regarder les feuilles et ils vous diront quand récolter. Les feuilles d’ail signalent la maturité en commençant à brunir et à mourir. Les feuilles les plus basses (et les plus externes) meurent en premier, puis les autres meurent de bas en haut.

L’ail est idéalement planté dans des plates-bandes surélevées fertiles et bien drainées, de sorte que le bulbe lui-même soit en dehors du niveau de l’eau et que les racines soient en bas sous l’eau. Il poussera dans un sol plat ou dans des pots tant qu’il est protégé contre la buée d’eau et tant qu’il a suffisamment d’espace pour mûrir.

Conclusion

Pour bénéficier des propriétés santé de l’ail, qu’il soit anti carcinogène ou antiseptique, le meilleur moyen est de broyer ou de hacher l’ail en petits morceaux, laisser agir quelques minutes pour que les enzymes responsables de la formation de l’allicine agissent.

L’ail peut être ajouté à presque tous les plats, mais il faut être prudent, car certaines personnes peuvent être allergiques à trop d’ail dans le régime alimentaire. Il est également bénéfique de consommer de l’ail cru et cela peut être fait en trempettes comme dans le régime méditerranéen où l’huile d’ail est utilisée comme trempette pour le pain.

L’ail rôti peut être délicieux mais les bulbes entiers d’ail rôti ont peu ou pas d’avantages pour la santé car l’ail n’a pas été écrasé et donc aucune allicine n’est formée principalement parce que l’enzyme a été désactivée par la chaleur de torréfaction.