Greffe de cheveux : LA solution contre l'alopécie

La perte de cheveux est un problème qui inquiète de nombreux hommes et femmes quel que soit leur âge. La calvitie masculine est l’un des problèmes les plus courants observés chez les hommes âgés de 50 ans et plus. C’est la condition dans laquelle une bonne partie de leurs cheveux diminue lentement, généralement à l’avant de leur tête.

La greffe de cheveux est une méthode pour faire face à la perte de cheveux. Elle est pratiquée depuis longtemps par les médecins et les techniques ont mis de nombreuses années à évoluer vers des procédures de plus en plus sophistiquées.

L’idée de base derrière une greffe de cheveux est que les cheveux sont retirés de l’arrière et des côtés de votre cuir chevelu et implantés sur la zone de la tête où la perte de cheveux est la plus sévère, ce qui est généralement sur le dessus de la tête. Les cheveux à l’arrière de la tête ne sont généralement pas affectés par la calvitie masculine, et peuvent donc être utilisés pour restaurer d’autres zones.

Pourquoi choisir une greffe de cheveux ?

L’un des plus grands avantages d’une greffe de cheveux est qu’elle est permanente. Contrairement à d’autres techniques de restauration capillaire populaires, vous n’avez pas à rester sous prescription de médicaments pour le reste de votre vie ou à couvrir votre cuir chevelu de pommade deux fois par jour.

Les cheveux utilisés dans une greffe de cheveux proviennent de votre propre corps. Une fois que les greffes de cheveux sont terminées, aucune procédure de suivi ou traitement continu n’est nécessaire.
La greffe de cheveux est actuellement la meilleure solution pour la perte de cheveux. En effet, l’effet de cette procédure est permanent. Presque toutes les personnes sont aptes à subir une greffe de cheveux et son taux d’efficacité est de 98%.

Deux transplantations peuvent être nécessaires pour atteindre jusqu’à 85% de la densité régulière des cheveux. Cependant pour certains patients, une seule séance de greffe de cheveux suffit.
Pour les autres qui souhaitent subir deux séances ou plus, il est conseillé d’attendre de quatre à six mois entre les procédures. Cela permet au chirurgien de vérifier la bonne croissance de leurs cheveux, et de s’assurer que les blessures de l’opération précédente ont complètement guéri, avant de soumettre le cuir chevelu à un autre processus.

Les Types de greffes de cheveux

Il existe principalement trois types de traitements que vous allez rencontrer :

  • Follicular Unit Transplantation (FUT) ou la transplantation d’unités folliculaires. Cela consiste à retirer une bandelette de greffons folliculaires qu’on prend sur la couronne. Cette technique laisse des cicatrices linéaires et n’est pas optimale. C’est une vieille technique qu’on utilise plus.
  • Follicular Unit Single Strip (FUSS) ou la chirurgie par bande d’unité folliculaire, idéale pour les personnes ayant des problèmes de calvitie graves ou moyens. Dans ce type de chirurgie, une bande de cheveux à l’arrière du cuir chevelu est prélevée pour recouvrir la zone affectée. Cela peut inclure plusieurs séances de greffe ou de transplantation folliculaire.
  • Follicular Unit Extration (FUE) ou l’extraction d’unité folliculaire. Dans ce processus, les médecins prennent une bande de cheveux de l’arrière et du côté de la tête chauve. Ces follicules se développent alors et semblent absolument naturels. De plus, ce processus n’implique pas de coupures importantes ou profondes et le temps de récupération est très court. Ce processus est le meilleur pour ceux qui prévoient de subir une greffe de cheveux.

Les points essentiels à considérer avant d’opter pour la greffe de cheveux

Avant de subir une greffe de cheveux, il y a quelques points que vous devez prendre en considération.

Il existe toujours des risques et des douleurs

L’enlèvement et l’implantation des cheveux sont indolores, puisque vous aurez reçu une série d’injections anesthésiques dans la région du cuir chevelu. Recevoir ces injections peut cependant être la source d’un niveau considérable de douleur et d’inconfort, d’autant plus que beaucoup d’entre nous détestent instinctivement avoir des aiguilles insérées dans leur tête.
Le niveau de sensibilité à la douleur varie d’une personne à l’autre. Certaines personnes sont très sensibles à la douleur et aux aiguilles tandis que d’autres ne la ressentent presque pas.

La greffe de cheveux est permanente

A priori, ce n’est pas une mauvaise nouvelle puisque c’est ce qu’on recherche en faisant une greffe. Cependant, aucune procédure de suivi ou traitement continu n’est requis, mais gardez à l’esprit que vous devrez peut-être passer par plusieurs procédures pour obtenir le volume de cheveux souhaité. S’il y a une quantité très limitée de cheveux à l’arrière et sur les côtés de la tête, cela peut également être une raison pour éviter une greffe de cheveux.

La présence de cicatrices

Il y a toujours le risque de cicatrices visibles sur le cuir chevelu après une greffe de cheveux. De petites cicatrices se forment toujours là où vos cheveux ont été enlevés, mais cela est couvert par les cheveux qui l’entourent et ne pose généralement aucun problème.
Si vous continuez à perdre des cheveux après la transplantation, ou si vous choisissez une coupe de cheveux très courte, les cicatrices peuvent cependant devenir visibles.
Le meilleur moyen d’éviter cela est de choisir la greffe FUE qui ne laisse pas de cicatrice.

La greffe pour tout le monde mais sous certaines conditions

Quand on pense au mot greffe de cheveux, il est généralement associé aux hommes seuls. Cependant, le fait est que la calvitie ou la chute des cheveux peuvent également affecter les femmes. Il existe d’innombrables raisons derrière la calvitie des femmes – effets post-grossesse, changements hormonaux ou même ménopause.

Les chirurgies de remplacement des cheveux sont facilement réalisées sur les femmes par rapport aux hommes. Les femmes ont plus de follicules dans la zone donneuse que les hommes. Par conséquent, il est plus facile pour les médecins d’effectuer ce traitement de transplantation. Le résultat est souvent meilleur par rapport aux hommes.

La greffe de cheveux ne peut être effectuée que sur des personnes semi-chauves. Les individus totalement chauves ne peuvent pas subir de greffe de cheveux en raison du manque de zone donneuse.
En effet, les cheveux d’un autre individu ne peuvent pas être transplantés dans une autre personne. Si vous êtes complètement chauve ou si vous n’avez pas beaucoup de cheveux, ne vous attendez pas à ce que la greffe vous remplisse la tête de cheveux.

Plus vos cheveux sont denses ou épais, meilleurs sont les résultats que vous pouvez attendre. D’une manière générale, les cheveux épais gris ou de couleur claire offrent de meilleurs résultats que les cheveux fins et clairs. Une fois la chirurgie terminée, les racines des cheveux peuvent prendre jusqu’à neuf mois à guérir et à stimuler la croissance.

Ayez uniquement recours à un chirurgien certifié et une clinique certifiée spécialisée dans la restauration capillaire. Trouvez autant d’informations que possible sur le chirurgien, la clinique et la procédure. Avant de commencer la procédure, assurez-vous que la raison de la perte de cheveux n’est pas un traumatisme, un déséquilibre hormonal ou une maladie.

Si vous fumez, assurez-vous d’arrêter au moins deux semaines avant la fin de la procédure, sinon cela pourrait interférer avec la guérison.

Les nouveaux cheveux greffés ne pousseront qu’après quelques mois et le résultat final apparaîtra environ un an après la chirurgie.

La procédure de greffe de cheveux

Avant de procéder à la greffe de cheveux, la zone chauve doit être préparée au préalable afin d’accepter les nouvelles greffes de cheveux qui lui sont attribuées. L’anesthésie est nécessaire pour cette procédure. Le processus de transplantation de cheveux dans la partie chauve de la tête peut durer jusqu’à cinq heures, en fonction de la taille réelle de la zone.

Les cheveux transplantés doivent parfois s’adapter à leur nouvelle position. En fait, le patient est souvent tenu de retourner à la clinique après quelques semaines pour retirer les sutures. Il y aura également des procédures postopératoires à suivre. En acceptant celles-ci, la cicatrisation dans le cuir chevelu est plus rapide et les cheveux transplantés ont également l’air beaucoup plus volumineux.

Les greffes de cheveux sont prises à l’arrière de la tête où les cheveux poussent toujours. Il existe de nombreuses méthodes utilisées pour effectuer des greffes de cheveux. Beaucoup ont des résultats très naturels une fois terminés. Votre chirurgien peut utiliser une greffe de cheveux d’unité folliculaire, transplanter des unités de cheveux en groupes de 1 à 4 follicules pileux, en les décalant et en les plaçant très près les uns des autres pour éviter toute apparence non naturelle de la croissance des cheveux. Cela correspond à la croissance naturelle des cheveux qui ne sont pas en rangées, mais en petits groupes.

Les chirurgiens de greffe de cheveux sont formés pour créer un look naturel. Jusqu’à 3 000 unités folliculaires peuvent être transplantées en une seule session. Un anesthésique local est utilisé pour prévenir la douleur et, si nécessaire, des analgésiques peuvent être prescrits.

Combien vous coûtera une greffe de cheveux?

Il est difficile d’estimer le coût de votre greffe de cheveux, car le prix varie énormément selon la clinique de greffe de cheveux que vous choisissez ainsi que le pays. Le coût a également considérablement diminué au cours des dernières années dans certaines cliniques en raison de la concurrence.

Gardez à l’esprit que le coût n’est qu’un facteur à prendre en compte lors du choix d’une clinique et que les moins chères ne sont pas toujours les meilleures. D’un autre côté, il n’y a absolument aucune garantie qu’une clinique réputée et trop chère fera un meilleur travail qu’une clinique plus abordable.

Le prix varie surtout selon le pays où vous souhaitez faire votre greffe. La France coûte très chère, 5 à 10000 euros, si on compare à la Turquie où une greffe peut couter entre 1000 et 3000€. D’ailleurs on estime qu’il y a environ 1000 greffes chaque jour en Turquie, raison pour laquelle on la considère comme la capitale de la greffe de cheveux.

Les chirurgies esthétiques ne sont généralement pas admissibles aux compensations des compagnies d’assurance maladie privées. En cas de traumatisme excessif ou de brûlures, la chirurgie de remplacement folliculaire est une approche reconstructive et peut ne pas être couverte par l’assurance maladie.

À quoi vous attendre après une greffe de cheveux ?

Vous avez donc finalement fait l’opération, mais le résultat souhaité ne se produit pas juste après la chirurgie.

Au lendemain de la chirurgie, il se peut qu’il y ait du sang dans la zone de transplantation. Pour cette raison, vous allez devoir laver soigneusement votre cuir chevelu. Cependant, vous devrez le faire doucement car il y aura toujours une certaine douleur et un engourdissement sur la zone donneuse.

Deux à trois jours après, un gonflement et une rougeur sur le front peuvent apparaître, mais la plupart des croûtes auront disparu dans la zone transplantée. Bien que l’engourdissement du donneur se poursuive, la douleur commence à disparaître.

Quatre à six jours après, dans la plupart des cas, le gonflement sur le transplanté a disparu. À la fin de la première semaine, l’enflure et la rougeur ont généralement disparu à la fois dans la zone transplantée et dans la zone donneuse. La zone transplantée a commencé à pousser comme une barbe d’une semaine.

Ensuite, les greffes folliculaires sur la zone transplantée doivent être fermement en place. S’il y a des croûtes résiduelles dans cette zone, vous pouvez les frotter doucement ou le laver à l’eau courante. Si les sutures sur la zone donneuse ne sont pas retirées lors de votre premier contrôle de suivi, votre médecin peut vous demander de revenir pour le faire retirer le dixième jour.

A la fin de la deuxième semaine, vous pouvez maintenant reprendre votre hygiène capillaire habituelle (shampoing et brossage) car les greffons sont désormais définitivement en place.
Attendez-vous également à ce que les cheveux transplantés commencent à se détacher pour laisser la place à une nouvelle croissance des cheveux. Quant à la zone donneuse, les sutures commencent maintenant à s’absorber et il est peu probable que l’engourdissement se produise.

A la fin de la troisième semaine, vous ferez l’expérience d’une perte constante des cheveux transplantés. Ne vous inquiétez pas car c’est normal. Cela indique que de nouveaux cheveux sont en voie d’apparition.
Au terme du premier mois, étant donné que le cycle normal de croissance des cheveux comprend une phase de repos, vos nouveaux cheveux seront sur cette phase à la fin du premier mois après la chirurgie.

Deux à cinq mois après, de nouveaux cheveux pousseront dans la zone de transplantation. Six à neuf mois après, vous serez heureux de savoir que vous pouvez maintenant commencer à vous coiffer, car ils sont devenus plus longs et plus épais. Bien qu’il y ait de légers changements de texture, cela ne se produit que de temps en temps.

Au dixième mois, les progrès sont évalués. Un an après, vous pouvez maintenant apprécier le résultat final de la première séance de votre greffe de cheveux. Un à deux ans après, vos cheveux sont maintenant plus longs, plus épais et plus complets.

Conclusion

La greffe de cheveux peut prendre plusieurs formes. Avec toutes les variations de greffe de cheveux, il est facile de se tromper sur la bonne solution pour vous. Parlez à un professionnel. Il va examiner l’état actuel de la perte de cheveux, votre objectif de restauration capillaire, les caractéristiques de vos cheveux comme l’épaisseur, la densité, la vague ou la boucle, combien d’unités folliculaires sont disponibles et combien sont nécessaires pour une greffe réussie, ainsi que la densité de cheveux souhaitée.