La prothèse capillaire pour cacher la calvitie

Comme traitement non-chirurgical contre l’alopécie, la prothèse capillaire permet de retrouver ou de garder une apparence voulue a un prix raisonnable, et de conserver son bien-être corporel mis à mal par la perte de cheveux. Cela concerne tout le monde, hommes comme femmes, qui peuvent être atteints de certaines maladies au traitement lourds, ou une perte de cheveux d’origine héréditaire. Heureusement, il y existe des prothèses capillaires, spécialement conçus pour remédier à ce type de problème de manière durable. Dans ce texte, nous allons répondre aux questions que vous vous posez concernant cette technique, et vous aider à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’une prothèse capillaire ?

Une prothèse capillaire est une sorte de perruque personnalisée faite spécialement pour remplacer les cheveux perdus par ses utilisateurs, à la suite d’une condition médicale comme l’alopécie, ou de traitements comme la chimiothérapie. Ce sont des fragments de cheveux fabriqués selon les exigences d’un individu et qui se présentent sous forme individuelle ou en petits groupes, avec un film fin ou en tissu et adapté aux peaux sensibles du demandeur.

Elle peut être conçue pour couvrir toute la tête ou être modelée suivant la zone de perte de cheveux, pour traiter une calvitie dense ou partielle. Par la même occasion, elle protège le système immunitaire du soleil, affaibli par la maladie tout en régulant la température corporelle.

Les différents types de prothèses capillaires

De manière générale, on peut dénombrer 2 types prothèses capillaires.

Les perruques médicales en cheveux naturels

Ici, on recherche la sensation de retrouver des cheveux naturels. Il n’y a aucun risque d’utiliser un fer à lisser ou de faire du brushing sur ce type de prothèses. Élégante et résistante, elle peut être personnalisée selon les exigences du client. Néanmoins, elle nécessite un entretien beaucoup plus important.

Les perruques médicales synthétiques

Plus pratiques à entretenir, et doté d’un très grand panel de couleurs, elles sont constituées de mono filaments, et peuvent sécher en quelques heures. Grace aux nouvelles technologies les prothèses synthétiques ont un rendu très naturel et sont très légères. Elles sont les plus sollicités pour la lutte contre la calvitie.

L’intérêt d’obtenir des prothèses capillaires

En général, si la qualité d‘une prothèse est bonne, et que l’application se fait de manière adéquate et nette, le résultat est très convenable.
La prothèse capillaire est conforme à tous les cas de calvitie définitive à moyen/long terme comme l’alopécie androgénique, pelade, alopécie cicatricielle, télogène, trichotillomanie et les patients subissant une chimiothérapie.

Le résultat est immédiat et le prix est beaucoup plus bas qu’un implant capillaire.
Bien qu’elle ne soit pas permanente, c’est une solution durable qui permet à l’utilisateur d’effectuer toutes les activités de sa vie quotidienne sans restrictions (telles que les sports, entrer dans la piscine ou la mer, se baigner, dormir)

Matériau de la base des prothèses

La fabrication de base nécessite le plus souvent deux matériaux : « Écrans et microskin ».
Les écrans se présentent comme un tulle très fin, qui est « camouflé » au contact de la peau de l’utilisateur et est quasiment imperceptible quand la prothèse est correctement appliquée.

Les écrans sont habituellement en polyamide (nylon) ou en polyester. De couleur transparente, ils donnent un résultat esthétique, et permettent la ventilation du cuir chevelu de l’utilisateur. Certaines conceptions de tissu, plus ouvertes, permettant à l’utilisateur, de mélanger les cheveux naturels restés sur la tête, avec la prothèse, afin de produire un résultat finalement plus naturel qui permet de diviser les cheveux en n’importe quel segment tout en conservant l’impression visuelle du cuir chevelu entièrement exposé.

Le microskin (skin thin ou Polyskin) est un film mince et transparent régulièrement en silicone ou en polyuréthane (PU), collant sur la peau du cuir chevelu de l’utilisateur. Son adhésion est plus sûre que celle des écrans, du coup il est aussi plus résistant et dure plus longtemps, tout en gardant un bon résultat esthétique. Certains modèles sont micro-percés pour permettre la ventilation du cuir chevelu, mais certaines pièces doivent être séparées fréquemment pour le nettoyage de la tête et de la prothèse.

Quel prix envisager pour une prothèse capillaire ?

Étant donné que les prothèses capillaires sont hautement personnalisables en fonction du type d’alopécie, et conçues pour les peaux sensibles, elles nécessitent des matériaux de haute qualité pour être créées. La conception de prothèses capillaires complètes ou partielles à partir de zéro prend également du temps et cela augmente le coût. En bref, les prothèses capillaires sont plus coûteuses que les perruques ordinaires.

Comment se passe l’entretien ?

Leur reconditionnement doit avoir lieu environ tous les huit à douze semaines. Qu’elles soient humaines ou synthétiques, les prothèses capillaires sont mieux entretenues par des coiffeurs professionnels. Des soins spéciaux permettront de prolonger la durée de vie la prothèse capillaire.
Elles doivent être lavées tous les huit à dix jours pour conserver une bonne hygiène.

Ceux qui préfèrent de laver eux-mêmes leurs prothèses capillaires, doivent demander conseil auprès du concepteur de la prothèse.
Dans les modèles dans lesquels les cheveux sont mélangés avec eux, il est bon d’éviter l’application de crèmes et de revitalisants dans la zone proche de la base, car cela rend faibles les nœuds et incite la sortie des cheveux.

Conclusion


Choisir une prothèse capillaire adaptée ne saurait être considéré comme un luxe ou un caprice, mais une nécessité pour que toute personne continue à vivre sa vie de tous les jours malgré la calvitie. Il a été démontré que les prothèses, peuvent augmenter l’estime de soi chez les personnes atteintes d’alopécie. Ce qui en fait un élément important lorsqu’il s’agit de faire face aux troubles émotionnels que la perte de cheveux apporte.