Un homme avec des cheveux longs et volumineux.

A quelle vitesse pousse les cheveux ?

La vitesse de pousse de nos cheveux est un problème que se pose de nombreuses personnes. Homme ou femme, jeune comme plus âgé. Quel est le rythme normal de croissance des cheveux ? Suis-je dans la bonne fourchette ? Suis-je voué à la calvitie ? Comment augmenter la pousse de ses cheveux ? Pas de panique, nous allons répondre à toutes ces interrogations.

Comment poussent les cheveux ?

Commençons tout d’abord par comprendre le mécanisme de fonctionnement de la croissance des cheveux. Le cheveu pousse par sa racine. L’environnement propice au bon développement de la racine est le cuir chevelu.

Sur ce cuir chevelu, nous trouvons une minuscule cuvette, invisible à l’œil nu qui s’appelle le follicule pileux. C’est cette poche qui constitue l’écosystème et l’environnement qui va conditionner le développement de la racine.

À titre de comparaison, nous pouvons prendre un enfant. En effet, si un enfant grandi dans un environnement rempli de culture, qu’il se trouve systématiquement à proximité de livre, de tableau, de peinture, il va naturellement développer des compétences artistiques et être influencé par la culture l’entourant.

Le cheveu pousse donc à partir de ce cocon grâce au sang qui l’irrigue. Nous comprenons donc et, même si cela semble contre-intuitif, que le sang va permettre le développement du cheveu.

Ainsi, nous pouvons établir que la longévité d’un cheveu est programmée. En moyenne, nous trouvons que cette longévité est de 3 ans pour les hommes et de 4 à 4,5 ans pour les femmes. Cette différence semble petite, mais 1 an de vie gagné sur des milliards de cheveux représente une faussé gigantesque et l’on peut imaginer pourquoi, lorsqu’un cheveu ne repousse pas, il est plus rapidement visible chez les hommes que chez les femmes.

Les mystères du cycle pilaire
Le cycle pilaire suit 3 grandes phases. Tout d’abord, il y a la phase appelé anagène.

Ce mot barbare signifie simplement que le cheveu n’en est encore qu’à l’étape de croissance. Cette étape prend de 3 à 6 ans. La seconde phase, appelée catagène est la phase de ralentissement de la croissance du cheveu.

Elle a une durée d’environ 1 mois. Ensuite, la dernière phase est celle de télogène, qui elle, fait tomber le cheveu en 3 mois .

Le cycle de croissance des cheveux

 

Ce cycle n’est pas propre à tous vos cheveux.

En effet, chaque cheveu suit ce cycle, mais indépendamment du cheveu voisin. C’est pour cela que tous nos cheveux ne tombent pas en même temps, comme les feuilles des arbres en automne.

Mais en moyenne, nous perdons une bonne centaine de cheveux. Lorsque le cheveu tombe, la cuvette à la base de la racine va se renouveler et permettre à un nouveau cheveu de s’y développer, prenant ainsi, son propre cycle pilaire.

Quelles sont les solutions permettant de favoriser la croissance des cheveux ?

Nous venons de le voir, c’est le sang qui est le moteur de la pousse des cheveux.

Ainsi, il faudra tout d’abord surveiller les aliments que vous consommez.

Afin d’augmenter la circulation sanguine, nous vous conseillons de consommer des protéines présentant dans de nombreux aliments comme certains poissons, le fromage, les lentilles, les amandes, … le second aliment est les oligo-éléments et notamment le magnésium présent dans les bananes, les céréales et le cacao.

Le dernier aliment est les aliments contenant des vitamines A, B, C qui se retrouvent, elle, dans pratiquement tous les aliments. Dans toute cette liste, il existe un aliment qui est réponds à tous les critères : le jaune d’œuf. En effet, le jaune d’œuf est un excellent aliment.

Ensuite, l’hygiène est également primordiale.

En effet, des saletés s’accumulent dans la cuvette. Les peaux mortes, la poussière, les résidus de cheveux tombent à la base de la racine et bouchent la cuvette.

Cela étouffe la racine et le cheveu se retrouve asphyxié et meurt. Pour éviter cela, nous vous conseillons de prendre soin de votre cuir chevelu en utilisant des produits adaptés que l’on peut retrouver dans les rayons soin et hygiène du visage et des cheveux dans les commerces.

Nous vous conseillons également de choisir votre produit, qui a un pH neutre et des ingrédients sains pour votre cuir chevelu.

Enfin, la pousse de vos cheveux dépend de votre génétique.

En effet, selon vos origines ethniques, vos ancêtres, vous aurez un rythme de croissance plus ou moins grande. Pour vous donner une bonne idée de ce que vos cheveux vont donner, vous pouvez observer les hommes plus âgés de votre famille. Nous pouvons de même dégager certaines tendances.

D’après des études, nous savons que les européens ont une croissance de cheveux de 1 cm par mois, les asiatiques de 1,5 cm par mois et les africains de 0,8 cm par mois.

Nous pouvons également corréler ces rythmes de croissance par les saisons et les régions. En effet, le Soleil apporte des vitamines et nous avons vus que les vitamines aident à la croissance des cheveux. Ainsi, si vous vous trouvez dans une région chaude, où le Soleil est permanent, vos cheveux pousseront plus rapidement. C’est ce que l’on observe avec les régions asiatiques.

Comment booster la pousse de ses cheveux naturellement ?

Il n’existe pas de solutions miracle, mais comme nous l’avons dit en évoquant les mécanismes favorisant la pousse, nous pouvons mettre en place des bonnes pratiques afin de favoriser la pousse des cheveux.

Tout d’abord, vous pouvez remplacer votre brosse à cheveux par une brosse à poil doux comme des poils de sanglier par exemple. Cela va éviter de casser les cheveux lorsque vous les peignerez.

Afin de nettoyer votre cuir chevelu des saletés s’y incrustant, il est bon de réaliser des masques de collagène et d’huiles végétales. Cela aura plusieurs effets bénéfiques. Premièrement, cela va nettoyer les cuves favorisant la pousse de la racine et cela va nourrir votre cuir chevelu. N’hésitez pas à masser votre cuir chevelu afin de bien gratter la saleté qui est collée dans la cuvette de votre racine.

Vous pouvez voir cela comme une plante à laquelle on ajoute de l’engrais          .
Il faut également éviter d’utiliser un sèche-cheveux, car cela assèche et casse le cheveu. Les fers à friser et les fers à lisser provoquent également le même effet. Si vous ne pouvez pas vous en passer, veiller à baisser la température.

L’utilisation de la laque et du gel coiffant étouffe et abîme également les cheveux. Utiliser de la cire est une bonne alternative, car le produit est un peu plus naturel.

Conclusion

Les cheveux poussent en moyenne de 1 cm par mois pour les Européens et dépendent donc de l’origine ethnique de l’individu. Le cycle pilaire a un rôle majeur dans la pousse des cheveux et cela est indépendant de nous.

Cependant, nous pouvons jouer sur différents facteurs via des méthodes naturelles et une alimentation saine afin de booster notre corps et stimuler une pousse plus rapide des cheveux.