Un homme avec une barbe épaisse pour symboliser l'article sur le minoxidil et la barbe.

Le Minoxidil pour faire pousser la barbe ?

Le Minoxidil est reconnu pour lutter efficacement contre la perte des cheveux. Nous sommes donc en droit de nous questionner sur son efficacité concernant la barbe et la moustache, qui sont composées de la même façon que les cheveux.    

Le Minoxidil est un produit proposé sous forme de spray ou de mousse à appliquer sur le cuir chevelu 2 fois par jour afin de rendre le follicule plus fort et plus épais. Ainsi, on pourrait très vite faire le rapprochement entre cheveux et pilosité faciale.

Voyons comment fonctionne ce produit en détail

A quoi sert le Minoxidil ?

Beaucoup d’hommes sont complexés par leur pilosité. 

Il est, en effet, très fréquent que les hommes n’ont pas une grosse pilosité voire très légère. Certains gardent un duvet et il arrive, dans de très rares cas, que vous n’en ayez pas du tout. 

Cette lotion est également utilisée pour combler les trous dans la barbe. Cependant, il s’agit là d’une fausse bonne idée. En effet, sous le cuir chevelu, nous possédons des follicules, qui sont responsables de la pousse des cheveux. 

Le Minoxidil va donc agir sur ces follicules. Or, sous la peau, nous n’en possédons pas. Ainsi, si vous appliquez ce produit ou un autre agissant sur le cuir chevelu, il ne pourra en aucun cas créer de nouveaux poils dans votre barbe. 

Le seul effet positif que vous pourrez constater sera d’épaissir votre duvet et vos poils. De plus, une fois le traitement arrêté, il se peut que les effets s’estompent avec le temps.

En plus de ne pas vous garantir d’effet bénéfique, vous serez exposé à de nombreux effets secondaires.

Y’a-t-il des effets secondaires ?

Vous pouvez librement vous procurer du Minoxidil sans ordonnance, mais il s’agit d’un traitement spécialisé et adapté pour votre cuir chevelu. 

Vous risquez donc de développer certains problèmes, mineurs comme de l’eczéma ou de l’acné, mais également des choses plus problématiques comme des vertiges et des pousses de poils sur des zones extérieure à celle de l’application, car le spray peut vaporiser d’autres zones du corps par inadvertance. 

Il est également à noter que, dans de très rares cas, une surdose peut provoquer des problèmes d’érections, une chute de tension et une prise de poids rapide. Il faut donc utiliser ce produit avec prudence et respecter les consignes d’utilisations. 

Si vous avez le moindre doute ou le moindre effet, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un pharmacien afin de poser un diagnostic sur les dangers auxquels vous vous exposez.

À noter que le Minodixil est un produit vendu sans ordonnance dans les pharmacies depuis 1983 et il est interdit aux mineurs et aux personnes âgées de plus de 65 ans. Il est vendu pour environ 30 € et est conçu pour un traitement de 3 mois, à raison de 2 applications par jour de 1 mL chacun.

Si le prix ou l’application quotidienne de ce produit vous gêne, il existe d’autres solutions.

Existe-t-il un moyen alternatif, naturel et sans risque ?      
Afin de faire pousser votre barbe, il faut miser sur l’élément responsable de celle-ci : la testostérone. 

Alors, attention, il est interdit en France d’en prendre sans ordonnance et s’en procurer illégalement peut provoquer de graves problèmes de santé en cas de surdosage. 

Néanmoins, il existe des façons naturelles de l’augmenter de la réguler. Il s’agit donc ici de pratiquer un sport de manière régulière. Pratiquer un sport va augmenter votre testostérone et vous aurez plus de chance de voir apparaître plus de pilosité, notamment faciale.

Une vie saine, votre meilleur allié

La seconde méthode est de prendre soin de votre peau. En effet, une peau en bonne santé va favoriser la stimulation des cellules et cela va engendrer une pousse des poils. Pour cela, n’hésitez pas à exfolier votre visage régulièrement et d’utiliser de l’huile à barbe. Il faut également veiller à bien hydrater votre visage.

L’alimentation est également importante. En effet, il est déjà prouvé le lien entre nourriture et problème de peau comme l’acné. Ainsi, une alimentation équilibrée va permettre à votre organisme d’être en meilleure santé et donc de favoriser la pousse de poil      .

En complément avec l’alimentation, le cycle de votre sommeil est primordial à respecter. En effet, l’organisme est très sensible à la fatigue et un manque de sommeil provoque une dérégulation du système immunitaire et hormonal. Il faut donc respecter son corps, ses besoins afin de l’inciter à vous récompenser.        

Enfin, il s’agit de surveiller votre qualité de vie. Le stress va également provoquer votre système endocrinien. Ne soyez donc plus anxieux à propos de votre barbe et de vos tracas quotidiens. Apprenez à prendre du recul, à vous poser calmement et vous tirerez de nombreux bénéfices.

Le facteur génétique

Pour terminer, sachez que, même en appliquant toutes ces méthodes, il se peut que vous ne voyiez pas ou que très peu de résultats. 

Cela s’explique par le facteur génétique. Pour établir la pilosité que vous êtes en mesure d’espérer, observent les hommes de votre famille. Sont-ils poilus ? Vous êtes génétiquement programmé et vous ne pourrez pas aller à l’encontre de cela. 

Cependant, il est également à noter que ce manque de pilosité faciale, si vos parents proches et éloignés possèdent une barbe bien fournie peut s’expliquer par un problème hormonal. 

En effet, il arrive parfois que les hommes aient un taux de testostérone en dessous de la moyenne ou situé dans la moyenne basse. Pas de panique, il n’y a ici aucun danger, mais cela peut expliquer la raison de l’absence de votre barbe. Sachez également que certains n’ont aucun poil et n’en auront jamais, c’est ainsi. 

Quelle solution pour vous aider à faire pousser la barbe ?

Néanmoins, si vous souffrez de votre manque de pilosité et que les méthodes naturelles ne fonctionnent pas, vous pouvez consulter un endocrinologue qui pourra vous donner une pommade à base d’androtardyl (produit à base de testostérone) à appliquer tous les 21 jours sur votre peau afin de permettre la croissance des poils. 

Attention cependant, l’application de cette pommade n’engendre en aucun cas une production plus importante de testostérone dans votre organisme.  Ainsi, dès que vous aurez arrêté le traitement, les effets vont progressivement s’estomper et vous remarquerez, des mois voire des années après le traitement que vos poils se désépaississent et redeviennent comme avant. Néanmoins, vous pourrez avoir une apparition récurrente de nouveau poil, mais fin, proche du duvet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *