Excès de sébum et perte de cheveux : à savoir

LEs cheveux gras d'une femme chez le coiffeur

Dernière modification le

Entre 20 et 30 ans, les hommes peuvent être touchés par une forme de chute prématurée de cheveux qui affecte particulièrement la région frontale et la couronne appelée chute de cheveux séborrhéiques. La cause, comme son nom l’indique, est liée à une production excessive de sébum qui provoque ou accélère la chute des cheveux.

Les symptômes qui accompagnent la perte de cheveux séborrhéique sont des démangeaisons, des douleurs au cuir chevelu et des pellicules grasses qui s’écaillent. Y a-t-il une relation de cause à effet entre sébum et calvitie ? La lecture de ce texte va vous apporter des réponses aux questions que vous vous posez.

Qu’est-ce que le sébum ?

C’est le terme médical pour désigner les huiles cutanées produites par des glandes sébacées microscopiques cachées sous la surface de notre peau. Le sébum est une mixtion d’un ensemble de graisses et de cellules mortes des glandes sébacées. Les glandes sébacées se trouvent au plus profond de notre derme.

Elles se connectent aux follicules pileux et libèrent leur contenu à travers les pores. Elles peuvent également se trouvées dans tout notre corps, en particulier sur le visage. Cette perte de cheveux peut résulter d’un excès de ces huiles lorsqu’il y a trop de sébum sur le cuir chevelu.

L’excès de sébum, provoque-t-il une calvitie ?

La calvitie est une condition qui affecte de nombreuses personnes et peut provoquer de l’anxiété et de la dépression. Alors que de nombreux facteurs peuvent contribuer à une diminution de la santé des cheveux, une production excessive de sébum peut être un déclencheur. La perte de cheveux liée au sébum peut être gênante et inconfortable, mais il existe des moyens de prévenir l’accumulation excessive de sébum sur le cuir chevelu.

Comment le sébum peut-il causer la perte de cheveux ?

Une activité excessive de la glande sébacée peut être causée par des déséquilibres hormonaux ou par un enzyme appelé 5 — alpha réductase, qui convertit la testostérone en dihydrotestostérone (DHT). La quantité de ces enzymes et récepteurs-convertisseurs qui captent les androgènes (testostérone) présents sur le cuir chevelu varie d’un cas à l’autre et influence la quantité de sébum produite.

La gravité de la perte de cheveux séborrhéique dépend de la façon dont les enzymes et les récepteurs sont répartis sur le cuir chevelu et cause ce que l’on appelle l’alopécie séborrhéique.

Tant chez les hommes que chez les femmes, les niveaux de 5 — alpha réductase sont beaucoup plus élevés dans les follicules des régions temporales, frontales et de la couronne que dans ceux des régions pariétales et occipitales. La différence réside dans le nombre de récepteurs dans les follicules, qui est beaucoup plus faible chez la femme que chez l’homme, ce qui signifie qu’ils sont moins sujets à la séborrhée et aux cheveux gras.

Chez la femme, le défaut peut néanmoins survenir et est généralement lié à des troubles hormonaux ou digestifs. Pour cette raison, en présence de perte de cheveux accompagnée de séborrhée, il n’est pas facile de comprendre jusqu’à quel point la DHT est la cause réunissant les deux éléments et à quel point, à son tour, l’excès de sébum devient une cause claire de chute de cheveux de par sa capacité à obturer les follicules pileux, modifiant ainsi la croissance des cheveux.

En termes pratiques, cela se traduit par des cas de perte de cheveux androgénétiques qui se chevauchent et coexistent avec une perte de cheveux séborrhéique. Les éléments constitutifs du sébum (cholestérol, triglycérides, acides gras libres, scalènes et sphingosine) rendent le pH acide et entraine donc une perturbation métabolique et un renouvellement cellulaire cutané.

De plus, des niveaux modifiés de sphingosine, un alcool aminé qui contrôle la prolifération bactérienne, aggrave la situation conduisant à un état de dermatite séborrhéique.

Une autre cause de cette maladie semble être liée aux champignons du genre Malassezia, en particulier Malassezia furfur (anciennement connu sous le nom de Pityrosporum ovale) et Malassezia globosa, présents en quantités notables dans les zones touchées par la séborrhée.

Toutefois, il n’existe pas encore de relation prouvée avec ce champignon. Une augmentation de la multiplication cellulaire peut être observée dans les zones touchées. La production de sébum n’augmente pas, mais modifie sa composition, irritant ainsi le cuir chevelu.

De plus, les cheveux peuvent devenir crépus, désordonnés, non uniformes et surtout très gras. La condition peut également concerner le visage (près du nez, de la bouche et des sourcils) et l’oreillette (oreille externe).

Comment prévenir la calvitie due au sébum ?

Bien qu’il puisse sembler gras, le sébum sur le cuir chevelu aide à hydrater les cheveux et les protège également de la fragilité et de la rupture. Il aide également à maintenir le pH de notre peau, empêchant nos cellules cutanées de se dessécher.

Le lavage régulier des cheveux aide à éliminer l’excès de sébum et empêche son accumulation. De nombreux shampooings sont doux et sont idéaux pour un usage quotidien pour éliminer l’apparence grasse du sébum dans les cheveux.

Comment réduire la production de sébum ?

Le simple fait de brosser les cheveux stimule les capillaires sanguins dans la tête, augmentant la circulation sanguine. Cela favorise le transport de l’oxygène et des nutriments vers le cuir chevelu, ce qui maintient celui-ci ainsi que les follicules pileux en bonne santé. Le brossage aide également à garder les pores du cuir chevelu ouverts, leur permettant de respirer et de retenir la quantité d’huile normalement requise.

Il est également important de bien manger pour favoriser une production d’huile saine dans le corps, ainsi que la bonne quantité de sébum capillaire. En ayant une alimentation à base de vitamine, la peau et le cuir chevelu vont avoir l’air plus sain, ce qui va réduire la perte de cheveux, donc le risque de calvitie. Vous pouvez choisir des suppléments qui aident à diminuer la production de sébum et découragent également les pellicules. Les gens utilisent également des remèdes maison naturels pour tenter de gérer la production de sébum du cuir chevelu. Ces remèdes maison vont des huiles essentielles à l’huile de coco.

Une meilleure santé capillaire pour éviter une calvitie

Le traitement de base consiste en des traitements visant à éliminer l’excès de sébum grâce à leurs propriétés hygiéniques et régénératrices.

Combiner une bonne hygiène, une alimentation saine et votre propre régime de soins capillaires à domicile peut considérablement améliorer la santé et l’apparence de vos cheveux, et peut également aider à diminuer le sébum sur votre cuir chevelu. L’utilisation d’un supplément de santé capillaire naturel de qualité peut également fournir un soutien supplémentaire pour garder le cuir chevelu et les cheveux en bonne santé pendant des années.

Conclusion

La calvitie est une affection qui touche de nombreuses personnes et peut provoquer de l’anxiété et de la dépression. Bien que de nombreux facteurs puissent contribuer à la dégradation de la santé des cheveux, une production excessive de sébum peut être un facteur déclenchant. La perte de cheveux liée au sébum peut être gênante et inconfortable, mais il existe des moyens d’empêcher l’accumulation excessive de sébum sur le cuir chevelu.