L’effet Shedding du minoxidil : le comprendre

L'effet shedding du minoxidil symbolisé par des poils de moutons accrochés à un barbelé

Dernière modification le

Le Minoxidil est une lotion pharmaceutique qui a pour but d’augmenter la pousse des cheveux. Attention toutefois, ce produit à bien pour but d’augmenter la pousse et non pas d’arrêter définitivement la calvitie. Ce produit est notamment recommandé pour les personnes souffrantes d’une alopécie, c’est-à-dire une très forte chute de cheveux. Voyons dans quels cas vous pouvez utiliser le Monoxidil.

Pourquoi utiliser le Minodixil ?

Les cheveux tombent naturellement, mais il arrive, surtout chez les hommes et quelques rares fois, chez les femmes également, que cette chute de cheveux se fasse trop rapidement et sans repousse. C’est ce que l’on appelle la calvitie.

Cette calvitie peut être globale ou sur une zone localisée du crâne. Cette calvitie est généralement la cause d’un stress permanent. Si ce stress n’est pas la cause, elle l’accélère néanmoins. Nous pouvons observer ce phénomène grâce à de récentes études qui montrent la hausse des calvities chez les jeunes hommes entre 28 et 30 et leur niveau de stress.

Quelles sont les différentes pathologies liées à la calvitie ?

Il existe différents types de chutes de cheveux, plus ou moins grave.

Tout d’abord, nous avons la chute de cheveux de type chronique. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une perte de cheveux constante s’étalant sur plusieurs mois. Si votre chute dépasse les 6 mois consécutifs, alors il s’agit d’une chute chronique.

Lié à ce type de perte de cheveux, nous pouvons identifier plusieurs raisons assez graves comme l’hyposidérémie, qui est provoqué par un manque de fer dans l’organisme ou une anémie, qui, elle, est la résultant d’un manque de globule rouge dans le sang.
Le deuxième type de perte de cheveux est l’aiguë. Ici, elle est provoquée par un événement provoquant un choc sévère. Par exemple, un bouleversement dans votre vie comme une rupture, un décès ou une maladie. Ce phénomène apparaît généralement de 1 à 3 mois après ce choc.

Dans de quelques rares cas, il peut également apparaître suite à un accouchement. Cependant, ces événements n’étaient que des périodes de votre vie, la chute est temporaire et la repousse s’effectue de manière naturelle, de 4 à 6 mois après votre rétablissement.
Enfin, le dernier type provoquant la chute des cheveux est l’androgénétique. Ici, nous trouvons la cause principale des pertes de cheveux chez la femme. Comme son nom l’indique, il est provoqué par un bouleversement hormonal comme par exemple une grossesse ou l’arrivée de la ménopause.

C’est donc un effet naturel qui s’explique par le fait que la femme produit moins d’œstrogène (hormone féminine) et donc voit une augmentation de sa testostérone (hormone masculine).

Or, la testostérone est connue pour son effet de calvitie chez les hommes, car elle attaque les racines des cheveux, provoquant leur chute.

Maintenant que nous avons compris les différentes raisons qui provoquent votre perte de cheveux, voyons une solution : le Monoxidil.

Pour que ce produit soit efficace, il est recommandé d’appliquer 1 ml sur le cuir chevelu deux fois par jour. Veillez à bien appliquer le produit sur toute la zone qui est en perte de cheveux.

Attention cependant à ne pas sur doser pour ne pas étouffer les cheveux. Il faut également veiller à ce que les cheveux soient secs au moment de l’application.

Pour faciliter l’application sur le crâne, certaines bouteilles de Monoxidil ont été conçues avec un spray. Ce spray sera très utile si vous n’avez qu’une faible surface à réparer. Nous vous conseillons vivement le Minoxidil en spray si votre calvitie est légère. Ce spray est également pratique pour appliquer le produit sous les cheveux comme la zone du front et de la nuque, par exemple.
Néanmoins, si votre chute de cheveux est généralisée, il est vivement conseillé d’utiliser le produit sous forme de mousse.

Vaincre la peur du Shedding

L’effet Sheding est l’effet qui accentue la perte de cheveux durant les premières utilisations d’un traitement. Cependant, rassurez-vous, cette perte est, bien sûr, seulement temporaire.     Le Shedding est une réaction naturelle du corps humain. Lorsque vous commencez à utiliser du Minoxidil ou d’autres produits de ce type, il est fréquent de remarquer une perte accélérée de la chute des cheveux durant les 3 premiers mois. Généralement, cette chute s’effectue pendant 6 semaines.

C’est pourquoi beaucoup, effrayé par cet effet, décident d’abandonner le traitement le cours. C’est une erreur, car c’est un mal pour un bien. Vous perdez certes des cheveux maintenant, mais au bout de ce calvaire, vous en aurez encore plus de repousser.
En réalité, le Shedding est une période de repos pour vos cheveux. Il s’agit d’un processus naturel qui se produit également pour les cheveux en pleine santé. Ce temps de repos permet aux cheveux de revenir plus épais et plus résistant.

Concrètement, comment cela fonctionne ?

Les follicules, qui se trouvent à la base de votre cheveu est une matière très flexible.

Vous pouvez le remarquer en touchant vos cheveux, tout simplement. Vous pouvez tordre vos cheveux sans qu’ils ne tombent.

Le Minoxidil va envoyer un stimulus à votre follicule, celui-ci, pris de court et submerger par les informations, va décider de grossir le diamètre du cheveu. Mais le follicule n’est pas capable de faire grossir le diamètre du cheveu et de le faire grandir en même temps. Il va donc décider d’éjecter le cheveu et de recommencer.

Cependant, si le Shedding persiste pendant plus de 4 mois, nous vous conseillons d’arrêter de traitement afin de laisser votre organisme se remettre de ce choc. Ce phénomène s’arrête généralement du jour au lendemain, au bout du 3e mois. Ainsi, c’est au bout de 6 mois que la croissance des cheveux se voit réellement. À ce stade, vous augmenterez en densité et en quantité.

Le Minoxidil est un produit à base de mousse ou de spray dont le principe actif est le minoxidil, environ 2 à 5 % du flacon. Il est également composé d’éthanol à 96 %. Il est déconseillé aux personnes, mineures ainsi qu’aux personnes âgées de plus de 65 ans. Il se peut que vous soyez allergique à ce produit.

Dans ce cas, des rougeurs, des irritations peuvent apparaître. Si vous remarquez ces effets, ou les autres effets indiqués dans la notice, nous vous conseillons d’aller consulter un médecin ou un pharmacien pour vous assurer de la gravité ou non des effets secondaires apparus.

Conclusion

Le Shedding est un effet naturel qui ne doit pas vous empêcher de continuer le traitement. Bien au contraire, c’est un processus obligatoire afin de recouvrer des cheveux forts et épais. Il faudra donc faire preuve de patience et ne pas céder à la panique lors de l’épreuve de Shedding, car, rappelez-vous, le stress augmente la calvitie.